Jeu de rôle danger?

jeu de rôle danger? illustration
trouvée via google images sur http://hyperallergic.com/47191/the-artist-who-started-the-what-people-think-i-dowhat-i-really-do-meme/

Jeu de rôle danger? Le jeu de rôle serait un loisir dangereux

Qu’est ce qui ce cache derrière ce fantasme d’une frange de la population qui pointe du doigt ce loisir pourtant fabuleux? Jeux de Rôle Pour Les nuls décortique pour vous ce thème « jeu de rôle danger? » SPOILER : le loisir n’est pas dangereux en fait ^_^

Jeu de rôle danger? Pourquoi cibler notre loisir?

des détracteurs particuliers

Ce qui frappe lorsque l’on fait des recherches sur « jeu de rôle danger » c’est tout d’abord des critères communs à la plupart des  détracteurs du loisir :

  • méconnaissance du loisir (seuls certains indiquent avoir ne serait ce qu’avoir essayé le jeu de rôle et même pour ceux ci ils ont bien souvent essayé qu’un type de partie et qu’un seul type de jeu,bien souvent Donjons & Dragons
  • extrémisme religieux , de nombreux arguments contre la pratique du jeu de rôle viennent du texte fondateur de la religion catholique : la bible. Bien que j’ai tout le respect pour cette religion (je suis moi même croyant et plus ou moins pratiquant) ainsi que toutes les autres, un tel livre ne peut être pris au pied de la lettre à notre époque (quid de Darwin par exemple?) et fonder tout son argumentaire dessus est un peu idiot
  • envie de croisade , non content de critiquer le loisir, de nombreux détracteurs partent en « croisade » (le terme est bien choisi voir critère précédent) afin de s’assurer que plus personne ne pratique. Ces gens font des sites internet, envoient des courriers / mails aux mairies , aux lycées etc. etc. afin de faire fermer les différents clubs

le jeu de rôle n’est pas une cible unique

Souvent ce qui est reproché au jeu de rôle n’est pas lié au loisir en lui même. Ce sont souvent des choses qu’on reproche à d’autres médias

Ainsi le jeu de rôle qui rendrait violent, la problématique est exactement la même (voir pire) pour les jeux vidéo violents

De même, la rengaine « le pratiquant de jeu de rôle est sataniste » se retrouve dans les critiques sur la musique de type métal où certaines personnes pensent qu’écouter du Marilyn Manson c’est faire adorer le diable.

Le jeu de rôle, à l’instar d’autres médias est souvent le bouc émissaire lorsque des problèmes surviennent. Ainsi dans le cadre de certains suicides aux états unis, le jeu de rôle a été pointé du doigt car la victime pratiquait le loisir. AUCUNE corrélation n’a pu être faite entre la pratique du loisir et les différents incidents.

critiques autour du jeu de rôle danger? et réponses jeux de rôle pour les nuls

Occultisme / satanisme et autre

L’argumentaire se base sur la bible et sur le fait que dans de nombreux univers FICTIFS de jeux de rôle , les PERSONNAGES (et non pas les joueurs) peuvent lancer des effets magiques, invoquer (ou être même) des démons etc. etc. Bien évidemment c’est totalement faux, il s’agit d’un univers FICTIF et en tant que tel , même si on fait semblant, jamais on ne joue véritablement avec des forces occultes

Fuite de la réalité

Le fait d’être profondément ancré dans un univers fictif, d’être immergé dans ce dernier par le biais de son personnage peut faire peur à quelqu’un dont l’œil extérieur pense au risque que l’on pourrait avoir de confondre le monde réel (nous et quelques amis autour de la table) avec le monde fictif (un ancien royaume magique au cœur d’une guerre ancestrale entre hommes et dragons).

Néanmoins ce risque est très faible. Au delà de problèmes personnels d’ordre mental ou psychologique, tous les participants à une partie de jeu de rôle savent très bien différencier ce qui se passe dans la fiction et ce qui se passe en dehors de la fiction.

Violence

On a parfois taxé le jeu de rôle de rendre les gens violents. Oui les jeux de rôle peuvent être violent (on y raconte des bagarres de taverne, des guerres épiques, des fusillades dans des rues sombres etc. etc.) mais ça reste cantonné à la FICTION. Le jeu de rôle est un loisir, parfois un exutoire mais ce n’est pas parce qu’on joue un barbare toujours prompt à tout régler par un meurtre qu’on va devenir un froid tueur psychopathe (voir au dessus fuite de la réalité)

Échec scolaire

Peut on rapprocher le jeu de rôle des échecs dans les études ?

Je ne pense pas , j’ai redoublé ma  seconde (je ne faisais pas de jeu de rôle, j’ai découvert ça en deuxième seconde) et j’ai redoublé ma terminale (je faisais du jeu de rôle et j’étais plutôt impliqué dans le club du lycée)

Je dirais que comme tout loisir, tout dépend de la dose d’investissement . Forcément si l’on passe ses nuit à préparer ou à faire jouer du jeu de rôle, ça va être plus compliqué d’être brillant dans ses études . De très nombreuses personnes arrêtent d’ailleurs le jeu de rôle dans le cadre d’études particulièrement difficiles (première année de fac de médecine notamment) pour mettre toutes leurs chances de leur côté.

Quelques liens pour finir

Et non, le jeu de rôle n’est pas dangereux ! On en parle ailleurs sur la toile, quelques liens pour approfondir le sujet

Analyse suicide « lié » à Donjon Et Dragons

rapport sur autre suicide

quand la droite chrétienne américaine part en croisade